Double nationalité, de quoi s’agit-il ?

Force est de constater que la plupart des hommes d’affaires et des dirigeants disposent d’une double nationalité. Du coup, cela pousse la curiosité humaine à se demander si un passeport a plus de valeur qu’un autre. Ou, quels sont les bénéfices offerts par la double nationalité ? Quelles sont les démarches ou les paramètres de son obtention ? Le présent article vous expose l’essentiel à savoir sur la double nationalité.

Ce qu’est la double nationalité

La nationalité est un lien qui relie un être humain à un pays, une nation. Le détenteur de la nationalité d’un pays jouit des mêmes droits et devoirs que tout citoyen de ce pays. Du coup, la double nationalité, comme cela sous-entend, est donc le fait qu’un individu soit reconnu juridiquement comme citoyen par deux pays différents. C’est en cela qu’on parle de personne bénéficiant de deux nationalités. D’où les appellations telles que personne franco-allemande, américano-belge, hispano-russe.

Cette double nationalité peut s’obtenir en deux situations générales à savoir :

  • À la naissance ;
  • Après la naissance par la naturalisation ou la déclaration.

En effet, à la naissance, la nationalité se transmet des parents aux enfants ou selon leur lieu géographique de naissance. Il s’agit en quelque sorte du droit de sang ou de sol. De même, la nationalité s’acquiert par une demande formelle, un processus d’adoption ou grâce à un mariage avec une personne détenant la nationalité. Il est question de la naturalisation et de la déclaration.

Le processus d’obtention de la double nationalité

Avant d’aborder le processus permettant d’acquérir la nationalité d’un autre pays, il semble important de notifier que tous les pays ne l’acceptent pas. Certains pays refusent d’instaurer la possibilité d’une double nationalité dans leur juridiction. C’est le cas des Pays-Bas, de la Norvège, de la Chine, du Luxembourg.

Par ailleurs, l’accessibilité à la double nationalité dépend de l’autorisation des deux pays. Puisque cela implique l’obtention de deux différents passeports. Ainsi, les deux nations concernées doivent accepter la double nationalité dans leur juridiction et vis-à-vis des pays en question. Par conséquent, il semble difficile, voire impossible, d’obtenir la double nationalité de deux pays  « ennemis » ou qui ont des différends sur le plan diplomatique.

De même, pour pouvoir obtenir une deuxième nationalité il faut détenir le statut permettant l’existence d’une double nationalité. Et les conditions autorisant d’avoir ce statut sont : la naturalisation, l’investissement, la filiation et le mariage.

Les atouts de la double nationalité

L’obtention de la double nationalité offre plusieurs avantages. Le premier bénéfice d’être de double nationalité est la possibilité de voyager plus facilement. En effet, qui dit double nationalité, dit certainement deux passeports. Ce qui vous permet de voyager sans avoir à demander ni à vous occuper des formalités liées au visa.

Le deuxième avantage reste la réduction des impôts. Cela concerne surtout les entrepreneurs. Ils sont traités comme des citoyens à part entière dans la fixation des impôts sur leurs entreprises ou leurs résidences. Du coup, leurs impôts sont plus ou moins allégeants. Car généralement les impôts fixés aux étrangers sont plus élevés que ceux attribués aux citoyens d’un pays.

En outre, la double nationalité permet de jouir des services éducatifs et sociaux disponibles dans le nouveau pays. Par exemple, la scolarisation de ses enfants et l’accès aux soins de santé sont plus abordables. Aussi, le fait d’avoir un deuxième passeport vous offre la possibilité d’avoir une seconde résidence.

Somme toute, la double nationalité est avantageuse sur plusieurs points, surtout pour les entrepreneurs. Ce qui justifie l’engouement de plusieurs personnes pour obtenir une double nationalité si elles ne l’ont pas obtenue par naissance.