Contrat AESH : obligations de l’employeur et mesures d’accompagnement spécifiques pour les élèves en situation de handicap avec troubles du comportement

Les Accompagnants des Élèves en Situation de Handicap (AESH) jouent un rôle essentiel dans l’inclusion scolaire des élèves présentant des troubles du comportement. Quelles sont les obligations de l’employeur en termes de mise en place de mesures d’accompagnement spécifiques pour ces élèves ? Cet article vous propose un tour d’horizon des principales dispositions légales et réglementaires encadrant le contrat AESH et les mesures d’accompagnement pour ces élèves.

Le contrat AESH et ses spécificités

Le contrat AESH est un contrat à durée déterminée (CDD), renouvelable dans la limite de 6 ans, conclu entre l’employeur (établissement scolaire ou collectivité territoriale) et l’AESH. Il peut également être transformé en contrat à durée indéterminée (CDI) après 6 ans de services effectifs. Ce contrat doit prévoir les modalités d’accompagnement, la durée hebdomadaire du travail, ainsi que les périodes de formation professionnelle.

L’emploi d’AESH est accessible sur diplôme ou expérience. En effet, il est nécessaire soit de détenir un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide aux personnes en situation de handicap (DEAES ou DEAVS), soit de justifier d’une expérience d’au moins 9 mois dans l’accompagnement de personnes en situation de handicap (avec ou sans troubles du comportement).

Les obligations de l’employeur en termes de mesures d’accompagnement spécifiques

L’employeur a plusieurs obligations envers les AESH et les élèves qu’ils accompagnent, notamment :

  • Mettre en place un projet personnalisé de scolarisation (PPS) pour chaque élève accompagné, en lien avec l’équipe éducative et la famille de l’élève. Ce PPS doit définir les modalités d’accompagnement, les objectifs pédagogiques et éducatifs, ainsi que les moyens mis en œuvre pour atteindre ces objectifs.
  • Assurer la formation professionnelle des AESH, notamment par la mise en place de formations initiales et continues adaptées à leurs missions et aux besoins des élèves accompagnés.
  • Fournir aux AESH les moyens matériels nécessaires à l’exercice de leurs missions, tels que des outils pédagogiques adaptés ou des aménagements spécifiques pour les élèves présentant des troubles du comportement.
  • Soutenir et accompagner les AESH dans leur pratique professionnelle, notamment par la mise en place d’un tutorat ou d’un accompagnement par un référent.

Mesures spécifiques pour les élèves présentant des troubles du comportement

Pour les élèves en situation de handicap avec troubles du comportement, l’employeur doit mettre en place des mesures d’accompagnement spécifiques, telles que :

  • Adapter les modalités d’accompagnement pour favoriser l’autonomie et la participation des élèves aux activités scolaires et périscolaires.
  • Mettre en place des activités pédagogiques adaptées et des supports différenciés, en lien avec les enseignants et les professionnels de santé (psychologues, orthophonistes, etc.).
  • Favoriser la communication entre l’AESH et les différents acteurs de l’école (enseignants, équipe éducative, parents), notamment par la mise en place de réunions régulières et d’échanges sur les pratiques pédagogiques.
  • Proposer un aménagement du temps scolaire, si nécessaire, pour permettre à l’élève de mieux gérer ses difficultés comportementales (ex : temps partiel, aménagement des horaires).
  • Mettre en œuvre des méthodes éducatives spécifiques, telles que l’apprentissage par renforcement positif ou la gestion du stress et des émotions.

En conclusion, le contrat AESH prévoit un cadre légal et réglementaire précis pour accompagner au mieux les élèves en situation de handicap avec troubles du comportement. L’employeur a un rôle essentiel dans la mise en place des mesures d’accompagnement spécifiques et le soutien apporté aux professionnels de terrain. Ainsi, une meilleure prise en compte des besoins des élèves et une collaboration étroite avec les AESH permettront de favoriser l’inclusion scolaire de ces élèves et leur réussite éducative.